URPS Infirmiers Hauts-de-France
URPS Infirmiers Hauts-de-France
URPS Infirmiers Hauts-de-France
URPS Infirmiers Hauts-de-France
URPS Infirmiers Hauts-de-France









-

Organisation et évolution de l'offre de Santé en région

Nouvelles coordonnées

Signalez tous changement

Renseignez

Inscription newsletter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Accès rapide

© Copyright 2018 - URPS Infirmiers libéraux Hauts de France - Conception et création Franck PEREZ

Déposez ou consultez

une annonce

Annonces

Surveillance sanitaire

Hauts-de-France

Point épidémiologique

Glossaire

Alertes

ROUGEOLE  

28/02/2019

Depuis le mois de janvier 2019, une circulation active de rougeole a été observée chez les saisonniers de la station de ski de Val Thorens. A ce jour, 39 cas de rougeole ont été déclarés en France à Val Thorens et 5 cas confirmés ont pu être reliés épidémiologiquement en Europe.

La rougeole est une maladie potentiellement sévère dont le risque de complications (encéphalite, pneumonie...) est non négligeable (9% des cas déclarés ont eu des complications). La contagiosité de la rougeole est la plus forte connue, avec la transmission possible à vingt cas contacts, pour un cas index.

Dans le contexte des vacances d'hiver, pour la France et une grande partie de l'Europe, et compte-tenu de la population concernée (professionnels du tourisme), la stratégie de gestion retenue par le Ministère des Solidarités et de la Santé est une stratégie d'endiguement, qui s'appuie sur les mesures prônées dans le plan d'éradication de la rougeole en France et déclinées dans l'instruction DGS/SP/SP1/2018/205 relative à la conduite à tenir autour d'un ou plusieurs cas de rougeole. Au-delà des mesures de gestion développées localement, la vaccination des futurs vacanciers se rendant en zone épidémique, est une mesure essentielle pour éviter la diffusion nationale.

Les vacances d'hiver viennent de s'achever dans notre académie, toutefois de nombreux habitants de la région sont susceptibles de se rendre dans la station concernée.

Nous souhaitons attirer votre attention :

  •  d'une part, sur la nécessité d'évoquer et d'éliminer le diagnostic de rougeole face à un tableau d'éruption fébrile chez une personne ayant fréquenté la zone épidémique ; une confirmation biologique doit être recherchée (sérologie, ou test salivaire) ; le diagnostic de rougeole, qu'il soit clinique ou confirmé biologiquement, doit donner lieu à une déclaration obligatoire (formulaire Cerfa disponible sur :  https://www.formulaires.modernisation.gouv.fr/gf/cerfa_12554.do  ) auprès de nos services dans les meilleurs délais (Point Focal Régional de l'ARS HDF : tel : 03.62.72.77.77, fax 03.62.72.88.75, courriel : ars-hdf-signal@ars.sante.fr) afin de permettre la mise en œuvre des mesures de santé publique autour des cas ;

  • et d'autre part, sur la nécessité de vérifier le statut vaccinal des personnes non immunisées se présentant en consultation et souhaitant se rendre sur l'une des stations situées sur la commune « Les Belleville » (Val Thorens et les Menuires) ; une mise à jour vaccinale doit être effectuée le cas échéant (Les personnes nées depuis 1980 devraient avoir reçu au total deux doses de vaccin trivalent, en respectant un délai minimal d'un mois entre les deux doses, quels que soient les antécédents vis-à-vis des oreillons et de la rubéole; 1 injection est suffisante pour les personnes nées avant 1980) ;

  • une vigilance particulière doit être portée sur les sujets à risque de forme grave (nourrissons de moins de 6 mois, femmes enceintes, personnes immunodéprimées).


ALERTE CANICULE                                                                    21 juin 2019

Selon les informations communiquées par Météo France, un épisode de canicule avec passage en vigilance orange devrait intervenir sur le territoire à partir du lundi 24 juin 2019.

Ce phénomène climatique devrait avoir une intensité proche du phénomène caniculaire observé au cours de l'année 2003, avec une durée estimée à 6/7 jours. Il devrait concerner dans un premier temps les régions Centre, Nord, Nord Est, Ile-de-France avant de s'étendre vers l'Ouest.

Cette situation exceptionnelle par son intensité et sa précocité appelle donc à un renforcement des actions de prévention et la plus grande vigilance en matière d'anticipation d'éventuels impacts sur le système de santé et d'effets sanitaires.

Ainsi, dès la semaine du 24 au 30 juin 2019, il pourra donc être nécessaire de renforcer les mesures  de niveau 1 du plan canicule en appliquant des mesures adaptées à l'épisode.

Les professionnels de santé inscrits sur la liste de diffusion DGS URGENT reçoivent actuellement le mail que je vous transmets ci-après,  avec les informations relatives à cet épisode.


Message de dgs-urgent.sante.gouv.fr

Météo France confirme un épisode de canicule niveau orange impactant une large partie du territoire à partir de lundi 24 juin 2019.


L'intensité de cet épisode sera proche des niveaux rencontrés en 2003. De plus, cet épisode devrait durer 6 à 7 jours. Il s'agit d'un épisode sans précédent en terme d'intensité et de précocité.


Dans ce contexte, je vous remercie de votre mobilisation auprès des patients afin de rappeler les recommandations sanitaires.


Les recommandations et outils de communication sont reconduits à l'identique par rapport à l'année 2018 et téléchargeables sous le lien :

https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule


De plus, des épisodes de pollution à l'ozone pouvant être associés à cet épisode, des outils sont également disponibles sous le lien : https://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/air-exterieur/qualite-de-l-air-exterieur-10984/article/recommandations-en-cas-d-episode-de-pollution-a-l-ozone


Dans ce cadre, nous vous sollicitons pour sensibiliser vos patients, notamment les plus fragiles (personnes âgées, handicapées ou fragiles isolées, femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants…), aux risques liés à la chaleur et à relayer les recommandations de prévention qui figurent sur le site Internet du ministère.


Pour vous aider dans votre pratique, par exemple pour adapter les traitements de vos patients atteints de maladies chroniques ou vos patients âgés, vous pouvez consulter :


Le site internet de l'ANSM qui met à disposition un dossier relatif à canicule et produits de santé :

https://ansm.sante.fr/Dossiers/Conditions-climatiques-extremes-et-produits-de-sante/Canicule-et-produits-de-sante/(offset)/0#paragraph_26194
Le site internet de Santé publique France :

canicule et forte chaleur : les outils d'information. http://inpes.santepubliquefrance.fr/10000/themes/evenement_climatique/canicule/canicule-outils.asp

prévenir les risques sanitaires chez la personne âgée - mars2015 : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1033.pdf

Forte chaleur et canicule : http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/1346.pdf